Inox 304 ou 316 : faire le bon choix !

L'acier inox existe en différentes nuances, qui n’ont pas toutes la même résistance à l’oxydation. Le choix de la nuance inox pour une pièce de raccord ou de tuyauterie n’est donc pas anodin, car cela peut avoir un impact sur la sécurité de l’installation.

A la base, l’acier inoxydable est composé de carbone, de fer et de chrome. D’autres métaux peuvent être ajoutés pour améliorer les performances, tels que le nickel, le molybdène, le titane…

La résistance de l’inox à la corrosion est due à la présence du chrome, qui crée une fiche couche d’oxyde de chrome en surface de la pièce.

acier inoxydable

L'inox 304

L’inox 304 (1.4301 selon la norme européenne) contient 17 à 19% de Chrome et 8 à 10% de Nickel. C’est l’acier inox le plus utilisé dans le monde, car il offre une bonne résistance aux acides oxydants et supporte bien l’humidité naturelle et les eaux douces. Il est utilisé dans le domaine alimentaire, et dans les pièces de tuyauterie industrielle standard.

Son point faible est la vulnérabilité aux sels et chlorures. En milieu marin, ou lors de certains processus chimiques, les pièces en inox 304 sont victimes de corrosion.

L'inox 316

L’inox 316 (1.4401 ou 1.4436 selon la norme européenne) contient 16 à 18% de Chrome, 10 à 12,5% de Nickel, et 2 à 2,5% de Molybdène. Cette addition de molybdène rend l’alliage plus résistant aux chlorures et aux solvants industriels. L’inox 316 est donc recommandé pour les installations industrielles mettant en œuvre des traitements chimiques, les zones de littoral, et tous les environnements soumis à des taux de salinité élevés.

L comme Low Carbon

 Un autre paramètre important pour choisir sa nuance inox est la teneur en carbone. Les inox Low Carbon, suffixés en L (comme 304L ou 316L) possèdent moins de 0,03% de carbone.

Lors des processus de soudure, le carbone forme des carbures de chrome, ce qui génère des zones moins protégées dans la pièce (moins de film protecteur d’oxyde de chrome). Une faible teneur en carbone est donc un choix important pour les raccords et pièces qui vont être soudées sur des tuyauteries industrielles, indépendamment de la résistance aux sels et chlorures.